5 mythes sur les films pour vitres

Voici une sélection de 5 mythes sur les films pour vitrages, ceux que nous entendons le plus :

Mythe n°1 : Les films anti-chaleur rendent l’intérieur d’un bâtiment ou d’une maison trop sombre.

Tout au début des années 60, cela était vrai. Les seuls films existants étaient des films solaires fortement réfléchissants et donc très sombres. Aujourd’hui, les films anti-chaleur se concentrent sur un spectre précis dans le rayonnement solaire, notamment sur les UV et les infra-rouges, ce qui permet à la lumière visible de passer sans être rejetée, voir page : Comprendre les performances solaires.

Certains propriétaires de bâtiments industriels, commerciaux et de maison craignent qu’une fois appliqué, le film réduirait la luminosité et les obligerait à consommer plus d’électricité pour s’éclairer. Cela est loin d’être la réalité ! En fait, une fois appliqué, le film anti-chaleur augmente le confort de l’habitant ou de l’employé. L’espace de vie ou de travail est donc plus frais, avec moins de gêne au niveau de l’éblouissement. Les rideaux ou volets restent donc ouverts plutôt que fermés. Cela permet d’avoir plus de lumière durant la journée, en limitant donc l’utilisation des lumières artificielles.

 

Mythe n°2 : Le film pour vitre est une solution « cheap », bas de gamme : ça n’est bon que pour « de l’ancien » en rénovation ou pour les maisons.

Le film de protection est excellent pour de l’ancien et les performances d’une application sur un simple vitrage sont exceptionnelles : pas loin d’un double vitrage basse-émissivité performant pour certains films. Pour du double vitrage récent, il permet toujours d’améliorer les performances du verre, même pour le film le plus léger. Les améliorations sont plus impressionnantes et fortes lorsque le film et posé en extérieur, mais posé à l’intérieur, il améliorera les performances de vos vitrages. C’est donc une solution unique et reconnue pour les vérandas, les immeubles anciens et autres rénovations mais pas que :

Lorsqu’un architecte a planifié un bel immeuble totalement vitré (c’est très à la mode et tant mieux J), avec un apport thermique rendant le bâtiment peu agréable à vivre, le film anti-chaleur est la solution en or : peu couteuse face aux solutions concurrentes et très efficace.

Certains films « basse-émissivité » (également appelés « films low-E ») permettent également d’atteindre des performances thermiques visées par la RT2012 et compliquées à atteindre sans vitrages particuliers. L’Ecolux 70 est donc régulièrement préconisé sur du neuf.

Les films Saint-Gobain utilisent des polyesters particulièrement transparents, des adhésifs performants et de qualité (pas de jaunissement), des techniques de fabrication brevetées rendant les films uniques. Les garantis pour des films intérieurs oscillent entre 12 et 16 ans contre 7 et 10 ans pour les films extérieurs.

Lorsqu’un architecte a planifié un bel immeuble totalement vitré (c’est très à la mode et tant mieux J), avec un apport thermique rendant le bâtiment peu agréable à vivre, le film anti-chaleur est la solution en or : peu couteuse face aux solutions concurrentes et très efficace.

Le mariage soleil et écran d’ordinateur est également assez compliqué : dans une zone classée ou dans un bâtiment dans lequel les modifications structurelles sont compliquées à mettre en place, le film est parfait : rapide, pratique et peu onéreux, il réduira l’éblouissement et augmentera le confort des espaces de travail ou de vie.

En résumé, le film pour vitre est loin d’être une solution « bas de gamme ». Les films nanos, lumineux et efficace comme le LX70 ou le SX80 sont des bijoux de technologie. Efficace et durable, car la longévité des produits Solar Gard Saint-Gobain est d’environ 20/25 ans.

 

Mythe n°3 : Le film solaire tue mes plantes

Si vous prenez un film très lumineux (Transmission de lumière visible supérieur à 55%), il n’y aura aucune incidence (sterling 60, LX70, SX80…). Nous parlerons ici des films plus fort type Argent 20 ou inox 25 extérieurs.

Dans la plupart des cas, la plante d’intérieur reçoit suffisamment de soleil : si la plante est en forme, l’installation d’un film n’aura aucun effet sur elle. La plante peut prendre quelques jours à s’adapter au film installé, ce qui peut ralentir une floraison ou une croissance.

Si vos plantes ne sont pas en forme, avant d’installer un film, mettez les dans une pièce plus sombre et voyez leurs réactions. Vous pouvez également contacter un pépiniériste local pour voir avec lui la luminosité nécessaire au bon développement de vos plantes.

                Une plante peut également mieux vivre grâce aux films : ce sera votre cas si vous voyez certaines plantes flétrir en fin de journée dû à l’ensoleillement trop puissant de la journée. Le fait d’avoir un film permettra de réguler cet apport trop fort.

 

Mythe n°4 : Vous ne pouvez pas nettoyer vos vitrages une fois un film installé.

                Comme n’importe quelle autre vitre, la vitre filmée peut être nettoyée ! C’est même recommandé pour augmenter la durabilité et l’efficacité du produit.

Pour le premier nettoyage, il faut attendre entre 3 semaines et 1 mois (pour un film sécurité supérieur à 200µ, c’est même 2 mois). C’est le temps nécessaire au séchage complet du film polyester. Comme l’applicateur nettoie parfaitement le vitrage avant de poser, ce n’est généralement pas trop gênant. Il est bien évidement possible de nettoyer la face non filmée du vitrage sans attendre 1 mois.

Pour le nettoyage en lui-même, voici quelques conseils :

-          Utilisez un chiffon doux et propre, une serviette en papier ou une éponge synthétique propre. Vous pouvez frotter normalement mais éviter le côté abrasif.

-          Utilisez une solution de nettoyage normale, sans matière agressive (acide ou autre). Les solutions classiques conviennent parfaitement

-          Utilisez un chiffon doux ou une raclette pour sécher la vitre

Mythe n°5 : Le film adhésif anti-chaleur fait exploser les vitrages

Ce point concerne les films solaires qui peuvent être absorbants. Il est bien entendu clair qu’un film de sécurité transparent ne peut pas causer de casse de vitrage et permet au contraire de protéger contre la casse. Nos produits sont d’ailleurs les seuls à être préconisés par l’INERIS dans le cadre de PPRT (plan de sécurisation autour des sites sensibles)

Ce point est plus technique, voici quelques considérations générales avant de commencer.

Nom et raison d’une casse d’un vitrage (fissure ou explosion d’une vitre) :

-          Stress thermique : Excès d’absorption de l’énergie solaire

-          Contrainte de traction : poids du verre

-          Contrainte de flexion :  Vent ou explosion extérieure

-          Impact : Objet volant extérieur, gravillons, balles de golf, oiseau…

-          Contrainte de torsion : déplacement de la structure du bâtiment ou de la menuiserie   

Le film pour vitrage peut être impliqué uniquement dans la première raison. L’utilisation de certains films fortement absorbants sur certains vitrages peut augmenter le risque de casse thermique. L’application d’un film solaire sur un vitrage fragilisé (impact, rayures) est proscrit.

Le film seul ne peut pas faire exploser un vitrage, mais couplé à de nombreux facteurs, le risque existe effectivement. Voici quelques-uns de ces facteurs : fenêtre partiellement ombragées (murets, retraits…), rideaux ou stores foncés contre le vitrage, panneaux ou adhésifs recouvrant partiellement le vitrage, climatisations orientées vers une vitre. Le type de verre et de vitrage est également important dans le risque, car les vitrages trempés, feuilletés, recuits, teintés en simple ou en double vitrages n’ont pas la même réaction. Le type de pose également, car si le film est posé en intérieur ou en extérieur, l’incidence sera différente.

En cas de doute, sur du double vitrage il faut privilégier les films extérieurs, sur du simple vitrage, les films intérieurs. Il faut également privilégier les films fortement réfléchissant, qui absorbent moins d’énergie solaire et en réfléchisse plus.

Nous avons la possibilité de déterminer avec précisions les taux d’absorption des films sur des vitrages précis grâce à un outil professionnel : vitrage décisions du CEBTP. Un formulaire est disponible sur demande.

 

Bonus J Mythe n°6 : Le film solaire rend le vitrage miroitant ou irisé (aspect arc-en-ciel)

Pour l’aspect miroir : il existe différentes teintes de films. Certains films anti-chaleur ne sont pas réfléchissants et imperceptibles à l’œil nu ! Certains films fortement teintés ont un aspect inox très discret. Il est donc possible de se protéger sans forcément avoir un film miroir sur ses vitrages.

Pour l’aspect irisé : Les anciens et traditionnels films miroirs peuvent avoir un aspect irisé et peuvent laisser transparaitre un arc-en-ciel lorsqu’ils sont installés à proximité immédiate d’éclairage basse consommation (fluorescent compacts). Cependant, tous les films que nous proposons éliminent cette irisation.

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ------ --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ---

Et voilà ! J’espère que vous avez appris quelques points sur nos beaux produits J Le film pour fenêtre est vraiment polyvalent, répond à de nombreuses applications et donne satisfaction immédiatement et pour longtemps. Et le summum dans tous ça, c’est que c’est très accessible en termes de budget. Nous sommes convaincus (ok c’est un peu subjectif) que tous les vitrages devraient avoir soit un film solaire, soit un film de sécurité !

Les millions de m² posés par an et les milliers de clients satisfaits permettent aux films adhésifs de se développer depuis leur invention dans les années 60 et les nouvelles technologies de fabrication favorisent l’élaboration de produits de plus en plus performants et techniques. Le fait que Saint-Gobain soit lui-même leader dans la fabrication du verre et fabricant de films a cependant apporté une garantie et une crédibilité aux films en général.

Pour finir, voici un exemple de questions que vous pourriez vous poser. Si vous validez un de ces points, vous êtes au bon endroit : n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide !

ž        Suis-je ébloui par le soleil pendant une partie de la journée ?

ž        Mes locataires ou moi-même devons-nous garder les volets fermés ou les stores descendus pendant une grande partie de la journée ?

ž        Faisons-nous fonctionner la climatisation en permanence l’été ?

ž        Êtes vous préoccupé par la décoloration sur votre mobilier ?

ž        Y-a-t ’il un problème de sécurité autour de certaines fenêtres de ma maison ou de mon immeuble ?

ž        Êtes vous fréquemment victime de tags ou graffitis sur vos vitrages ?

ž        Vos employés sont ils gênés par l’éblouissement dans votre usine, vos bureaux ?

ž        Ma véranda est-elle invivable l’été ?

 

Avons-nous oublié quelque chose ? Avez-vous d’autres questions sur les films ? Si oui, faites-le savoir dans les commentaires ou contactez-nous !

Laissez un commentaire
Laisser une réponse

Menu

Compte

Devis

powered by Typeform

Rappel

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles appréciés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter